VTT Evasion Pourpre

DANGER : ETANG DE LA RESTA

Bonjour à tous,

Si vous roulez dans la zone de l’étang de la resta, évitez absolument le sentier qui fait le tour de l’étang (sentier du crocodile)!

Il y a un nid de guèpes au sol (plusieurs centaines).

Nous y sommes passés hier soir avec Arthur à pied, résultat :

Arthur : 0 piqures

Moi : 1 bonne quinzaine de piqures.

De plus, elles sont très agressives, elles m’ont suivies pendant bien 50 mètres.

A bientôt sur les sentiers (mais sans guèpes!!)

Philippe C

10 comments

  1. Non mais quelle idée ? Franchement !
    Passer à cet endroit là à pied !

    Que ce soit là ou ailleurs on passe en vélo ! Jamais à pied !

    Quel exemple tu montres à ton fils ? Il va finir par faire des trails et pas du VTT !
    Ressaisis-toi Philippe, tu files un mauvais coton !

    1. J’espère surtout que tu n’as pas trop souffert et que maintenant tout est revenu à la normale.
      A bientôt sur un vélo.
      Gérald

  2. 15 piqures ?!!! c’est carton plein !
    J’imagine que la corpulence joue, heureusement que c’est pas tombé sur Arthur.
    Et je pense qu’on peut dire que tu n’es pas allergique !!

    1. ça ne te parlera peut-être pas, mais c’est l’étang ou il y avait le 1 er ravito de la rando de Mouleydier cette année

    2. Oui heureusement pour Arthur, car si moi je ne suis pas allergique, lui par contre réagit différemment.
      On a surtout eu peur, car il y en avait plusieurs centaines…
      Heureusement, j’ai un peu de gras, cela a modéré un peu les piqures!!!

      1. ok, la trace pourpre 2019 passe le longe brièvement. Il faudra prévoir une nouvelle pancarte : « accélérer sinon ça pique !!!! »

        1. On est habitués à voir « Attention ! Route. », « Attention ! Descente technique. », « Attention ! Passage difficile. » mais lors de la Transbrac, dans une descente on a vu un panneau signalant un danger sur lequel était écrit : « Attention ! Abeilles. »

  3. Avec cette chaleur, il faut faire attention aux insectes. J’ai été piqué par un frelon pendant la Gardonnette, je n’avais jamais ressenti de douleur aussi vive. Une joggeuse a aussi été piquée. Trois jours après, l’inflammation est toujours présente malgré le traitement local. Vivement l’hiver !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

J'accepte que des données et mon adresse IP soient envoyées à un serveur uniquement à des fins de prévention des spams et ce via le programme Akismet program.
Plus d'informations sur Akismet and GDPR.